Êtes-vous un parent funambule ?

17 Sep, 2018 | Moi et ma vie de parent

La plus grande difficulté à laquelle les parents sont confrontés c’est celle de réussir à allier, au quotidien, fermeté et bienveillance. Pas facile de lâcher prise, de lâcher le contrôle ou au contraire d’arriver à dire NON pour mettre des limites. Cette prise de conscience est pourtant la porte d’entrée indispensable pour faire bouger les limites avec ses enfants. C’est une étape incontournable ! Mais cette réalité est parfois difficile à voir, accepter, comprendre. Elle est inconfortable car elle questionne et ébranle nos croyances, notre enfance…

Voilà pourquoi, aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de votre posture de parent et du parent funambule.

Si vous préférez lire :

Pour bien grandir, les enfants ont besoin d’un cadre.

Ce cadre doit répondre à 2 critères : la fermeté et la bienveillance.

  • La fermeté c’est le respect du monde des adultes. Le respect des règles et des limites pour bien vivre ensemble à la maison, à l’école, dans la société en général.
  • La bienveillance c’est le respect du monde de l’enfant. Les enfants ont besoin d’un espace de liberté pour s’épanouir, expérimenter et tester les limites, les règles. C’est à nous parents d’enfiler les baskets de nos enfants pour comprendre leur monde, leurs besoins et ce qu’ils ressentent.

Comment réussir à concilier, au quotidien, cette fermeté et cette bienveillance pour trouver ce juste équilibre ?

Les parents que j’accompagne me disent souvent qu’ils manquent de fermeté et qu’ils sont dans un excès de bienveillance. Ou, au contraire, qu’ils sont dans un excès de fermeté, de contrôle et qu’ils aimeraient faire preuve de plus de bienveillance.
C’est vrai qu’au quotidien, avec nos enfants, dans certaines situations, on peut se sentir démuni et si on n’a pas les outils auxquels se raccrocher, on oscille entre la bienveillance et la fermeté. On a tendance à enfiler notre casquette fermeté jusqu’à ce qu’on ne puisse plus supporter notre excès de fermeté. On bascule alors vers un excès de permissivité jusqu’à ce qu’on ne puisse plus supporter notre enfant qui nous pousse à bout. On rebascule alors vers un excès de fermeté et ainsi de suite.

Alors, vous, comment vous situez-vous ? Quel parent êtes-vous ?

Êtes-vous dans cette alternance fermeté et bienveillance façon culbuto ou êtes-vous un parent funambule qui marche sur sa corde en associant, au quotidien, fermeté et bienveillance ?

Je vous laisse réfléchir à la question 😉  et si vous voulez aller plus loin, je vous invite à découvrir mon programme du parent positivement imparfait.

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

VOUS AVEZ ADORÉ CET ARTICLE ?

Inscrivez-vous à nos news !

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir des emails à propos d’évènements, produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul