Les massages ayurvédiques pour femme enceinte et bébé

2 Juin,2017

Les massages ayurvédiques font partie des piliers de l’ayurvéda et ses bienfaits sont innombrables. Ils continuent de faire partie intégrante du processus bien-être de toute la famille. L’ayurvéda, qui signifie science de la vie en sanskrit, a développé un savoir extrêmement pointu et complexe sur la maternité et l’enfance.

Les massages ayurvédiques pré-conception

L’ayurvéda considère que la nature de l’individu existe dès sa naissance. Elle est liée à ses parents et aux circonstances de sa conception. La préparation physique et émotionnelle des parents revêt donc une importante responsabilité à l’égard de leur bébé.

  • Les massages ayurvédiques pré-conception commencent 12 mois avant la naissance. Ils prennent soin des 2 parents et de leur désir d’enfant.
  • Ils permettent à la future maman d’agir en profondeur pour éliminer les petits désordres et renforcer le corps afin qu’il puisse accueillir le futur bébé au cours de la grossesse. Ces massages aident également, l’homme et la femme, à se préparer à leur nouveau rôle de parent en éliminant les tensions et en favorisant bien-être et santé.
  • De nombreux massages ayurvédiques peuvent être réalisés dans cette période précédant la grossesse.

Les massages ayurvédiques de la femme enceinte

  • Au cours de la grossesse, la future maman peut commencer à se faire masser dès le troisième mois de grossesse révolu. L’objectif de ces massages est d’offrir à la maman et à son bébé, un bien-être et de permettre indirectement un accouchement facile. Une femme enceinte qui se fait masser régulièrement se renforce sur le plan physique et psychologique.
  • Au deuxième trimestre grossesse, le massage ayurvédique sera plutôt orienté vers le dos et les jambes très sollicités par le changement de posture, l’augmentation du poids et la modification de la circulation sanguine. Il s’agit d’apaiser et de détendre en douceur les différentes parties du corps.
  • Au troisième trimestre de grossesse, le massage des hanches assouplit le bassinalors que le massage des seins prépare l’allaitement.
  • Au cours des dernières semaines de grossesse, un massage des pieds peut faciliter le déclenchement du travail.
  • Il est recommandé de s’adresser à une personne qualifiée connaissant les éventuelles contre-indications.

Les massages ayurvédiques du bébé

  • Le massage du bébé se pratique dès le 28è jour après la naissance et se poursuit jusqu’à l’âge de 2 ans environ.
  • L’ayurvéda considère le bébé comme une personne consciente et tout aussi évoluée que ses parents voire plus. C’est pourquoi elle porte une attention toute particulière à la maternité, à la mère et à son bébé. Le massage ayurvédique se présente comme un acte de prévention physique et psychologique assurant la santé de l’enfant.
  • Le massage offre au bébé une communication et un dialogue avec ses parents ce qui contribue à son équilibre. Le manque de « cette nourriture affective » peut conférer au bébé un sentiment d’insécurité.
  • Le massage permet également aux parents de transmettre à leur bébé un amour inconditionnel qui lui apporte sécurité et confiance intérieures.
  • Le massage procure un sommeil paisible au bébé, une conscience de l’unité de son corps et une excellente stimulation sensorielle qui lui donnent une grande réceptivité. Il ouvre, étire, détend le corps et soulage les tensions auxquelles le bébé est sensible. Il lui donne de la vitalité ainsi que la sécurité et la confiance.

Alors, si ça vous a donné envie de vous faire masser avant votre grossesse, au cours de votre grossesse ou  encore d’apprendre à masser votre bébé, je vous conseille le centre Tapovan, 9 rue Guttengerg 75015 Paris et vous invite à lire le livre « Le massage des bébés selon la tradition ayurvédique » de Kiran Vyas, Danielle Belforti et Sandrine Testas-Lemasson.

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

Massages ayurvédiques