Les lunettes de soleil pour enfants : comment les choisir ?

2 Juil,2017

 

À la veille des premiers départs en vacances, Nathalie Alix, opticienne à Bandol nous explique comment choisir les lunettes de soleil pour enfants. Vous allez, en effet, découvrir que dans ce domaine nous sommes bien mal informés.

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux parents pour bien choisir les lunettes de soleil pour enfants ?

Les lunettes de soleil pour enfants sont là pour apporter un confort c-à-d atténuer la luminosité mais leur rôle principal est d’apporter un filtre contre les UV. Or ce filtre est présent même sur un verre blanc de bonne qualité. La sécurité des lunettes de soleil pour enfants n’est pas corrélée à la teinte des verres, c’est la qualité du verre qui fait la protection. Inutile de choisir des verres trop foncés.

l’idéal c’est un verre d’intensité (ou catégorie) 2 voire 3, grand maximum. les lunettes de soleil pour enfants d’intensité 4 sont à proscrire, la sensation d’obscurité devient gênante et diminue l’acuité visuelle.

  • La catégorie 2 suffit à diminuer la sensation d’éblouissement des jeunes enfants sans diminuer leur acuité visuelle.
  • La catégorie 3, conseillée pour un multi-usages mer et montagne, est plus adaptée pour les adultes.
  • Quant à la catégorie 4, elle est conseillée pour un usage en conditions extrêmes (glacier, pleine mer, les tropiques). Les fabricants, sachant que cette catégorie de verre rassurent les parents, ont sauté sur l’occasion. Cette catégorie n’est pourtant pas adaptée aux jeunes enfants.

Sur le plan ergonomique, les lunettes de soleil pour enfants doivent :

  • être suffisamment hautes pour bien remonter au niveau des sourcils, l’univers visuel des enfants se situant au-dessus d’eux,
  • avoir un pont, c-à-d l’entrée du nez, bas et large puisque les enfants n’ont pas de racine de nez,
  • posséder des branches souples ou cambrées pour suivre le bombé du crâne.

 

Quels sont les différents types de verre utilisés pour les lunettes de soleil pour enfants ?


Il existe 2 types de verres synthétiques : organique ou polycarbonate. Ils sont très proches tous les 2,  la vraie différence entre ces 2 matériaux est le coût de fabrication : le verre en polycarbonate étant le moins cher.

Le verre organique offre une plus grande transparence et permet d’obtenir une qualité de l’image supérieure à celle du verre en polycarbonate. En revanche, le verre en polycarbonate est extrêmement léger mais pour des lunettes de soleil pour enfants, ce critère n’est pas significatif compte tenu de la taille de la monture et des verres. Il résiste également mieux à la casse. Le verre organique est 6 à 8 fois plus résistant que le véritable verre minéral alors que le verre en polycarbonate sera 12 fois plus résistant. Néanmoins, dans les conditions habituelles d’utilisation, le critère de résistance à la casse n’est pas un critère de choix. En effet, pour réussir à casser un verre organique, il faut qu’une voiture lui roule dessus, il peut donc résister à un projectile !

L’inconvénient du verre en polycarbonate est qu’il est beaucoup plus tendre, il se raye donc plus facilement. Or un verre rayé a son filtre contre les UV qui est altéré, il ne peut donc plus protéger l’oeil au niveau des rayures. Lorsque l’on porte des lunettes de soleil avec un verre teinté et rayé, le cerveau reçoit comme seule information que l’on porte des lunettes teintées. En réaction, la pupille se dilate pour compenser l’obscurité apportée par la teinte. Si le verre est rayé, les UV passent et vont atteindre l’oeil. On retrouve ce même risque avec des lunettes de soleil de mauvais qualité : verres foncés et filtre UV nul. Le verre organique se raye moins. Néanmoins, rassurez-vous lorsque l’on achète des lunettes de soleil de bonne qualité, les verriers déposent un vernis à la surface du verre (le durci également appelé traitement anti-rayures) qui rend le verre plus résistant aux rayures. Ce qui ne veut pas dire inrayable !

Pour protéger les verres et prolonger leur durée de vie, l’astuce c’est de toujours humidifier ses verres avant de les essuyer en les passant sous l’eau pour faire glisser et évacuer toutes les poussières, sel de mer, sable etc. puis on essuie l’excédent de liquide. On abandonne donc nos mauvaises habitudes : souffler sur les lunettes, faire de la buée puis frotter avec son tee-shirt car c’est rayures assurées !

Retrouvez ici les réflexes à adopter pour protéger les yeux de vos enfants.

Un grand merci à Nathalie Alix qui a accepté de répondre à mes questions. Vous pourrez la retrouver dans son magasin de Bandol : Spagnol opticiens, 2 rue de la République.

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

Lunettes de soleil pour enfants