Lettre de gratitude à ma fille

11 Juil, 2018 | Moi et mon enfant

C’est la fin de l’année, l’heure des bilans voire des séparations pour les vacances. Alors j’ai eu envie d’écrire une lettre de gratitude à ma fille. Elle a toujours été sensible aux petits mots, messages, post-it que je lui glisse de temps en temps. Une façon comme une autre de lui témoigner mon amour inconditionnel. Et puis la gratitude plus on la pratique, plus c’est naturel et plus on est heureux. Si, si, ça a même été prouvé ! 😉

 

Ma fille chérie,

 

Ça y est, les grandes vacances c’est maintenant ! Fini l’école, le réveil, les devoirs et vive la liberté. Enfin presque, parce que tu sais que toutes les routines ne disparaissent pas avec les vacances et que je serai toujours là pour y veiller !

Je vois déjà tes yeux se lever au ciel. Je sais que tu grandis et que tu as envie de toujours plus de liberté. Je le sais car je t’observe, je te regarde grandir, prendre progressivement ton envol. Quelle joie de te voir évoluer, faire tes choix, t’organiser. Alors j’avais envie de te dire merci : merci d’être là.

 

Merci pour tout ce bonheur que tu me donnes au quotidien : tes éclats de rire, tes attentions généreuses et délicates, ton enthousiasme, ta sensibilité et tes efforts. Je sais que tout n’est pas toujours facile : faire ce qu’on a à faire même lorsqu’on n’en a pas envie, supporter d’avoir un petit frère envahissant parfois, accepter des NON non négociables….

Je sais aussi que parfois tu en as gros sur le cœur parce que ta journée à l’école ne s’est pas bien passée, que les copains et les copines c’est beaucoup de joies mais aussi beaucoup de peine et que parfois ton cœur explose en plein vol sans que je m’en rende compte. Mon amour pour toi, mon écoute, ma disponibilité ne suffisent pas toujours, je ne vois pas, je ne comprends pas. Tu restes alors seule avec ta douleur que tu n’arrives pas à me faire partager peut-être pour m’éviter d’être triste, à mon tour.

 

Alors, parfois oui on se fâche toutes les 2, très fort, ça fait des étincelles. Et puis je m’en veux. Je réfléchis, je repense à ce qui s’est passé : comment, pourquoi… ?

TÉLÉCHARGEZ VOTRE CADEAU
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir
des emails à propos d’évènements,
produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

Alors merci car tu m’aides à grandir, tu m’aides à progresser. C’est avec toi que je suis devenue maman par une belle journée d’octobre. Je n’oublierai jamais la première fois où je t’ai rencontrée, en vrai, où j’ai enfin pu faire ta connaissance, te découvrir, te toucher, te sentir. Des moments magiques, uniques, je volais sur un nuage, je me sentais forte, invincible avec toi dans les bras. J’imaginais qu’être maman c’était finalement naturel et simple. Jamais je n’aurais pu imaginer que nous pourrions être tristes ensemble ! C’est grâce à toi que j’apprends à être maman.

Les enfants ont un pouvoir extraordinaire celui d’apprendre à leurs parents à devenir un parent. Tu vas à l’école pour apprendre à lire, écrire, compter et tellement d’autres chose encore. Mais apprendre à être parent ça ne s’apprend pas à l’école ! Tu as appris à marcher avec nous, tes parents, et toi, à ton tour, tu nous montres le chemin pour apprendre à être parent. Alors, moi aussi parfois je tombe, de plus ou moins haut. Parfois ça fait mal, très mal. Et puis, on en parle, on essaie de se comprendre, de s’apprivoiser et, grâce à toi, j’apprends, je m’améliore. On grandit et on avance ensemble, main dans la main 😀

 

Alors MERCI pour tout cela. Et n’oublie pas, je suis et je serai toujours là pour toi.

 

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul