Les disputes entre frères et soeurs : comment les gérer ?

19 Mar, 2018

A quand remonte la dernière dispute de vos enfants ? Vous avez la réponse ?
Comment avez-vous réagi, comment vous êtes vous senti(e) ? J’interviens ou pas, qu’est-ce qui s’est encore passé… ?
Avant de répondre à toutes ces questions, commençons par explorer la face cachée des disputes entre frères et soeurs ?

 

Que cachent les disputes entre frères et soeurs ?

 

1) Il s’agit avant tout d’un puissant efficace pour attirer votre attention parce que :

  • votre enfant a quelque chose à vous dire mais qu’il ne sait pas comment s’y prendre pour vous en parler,
  • il est contrarié, il vous en veut de quelque chose et son frère a la merveilleuse idée de passer par là, pile au bon moment pour devenir le défouloir idéal… !

Vous pouvez donc être rassuré(e), ce n’est pas parce que vos enfants se détestent qu’ils se disputent mais parce qu’il s’agit d’un moyen de communication qu’ils jugent efficace !

 

2) Attention aux partis pris  :

En tant que parent, vous n’êtes pas là pour compter les points ni pour arbitrer le match ! En plus, bien souvent, vous n’avez même pas assisté au début de la rencontre alors qui a fait quoi et qui a commencé ?

En revanche, méfiez-vous des partis pris et des étiquettes qui risquent de coller bien vite à la peau de vos enfants : rejeter la faute sur l’aîné et/ou surprotéger le dernier. Ces attitudes que nous pouvons adopter, sans même nous en rendre compte, peuvent générer un sentiment d’injustice voire des rancoeurs au sein de la fratrie et venir renforcer / alimenter les rivalités, les jalousies dans la fratrie et par voie de conséquence les disputes entre frères et soeurs.

 

3) L’opportunité d’acquérir de nouvelles aptitudes :

Si vous replongez dans votre enfance, les disputes entre frères et soeurs ne vous ont-elles pas permis d’acquérir de nouvelles compétences ?
Eh oui, les disputes entre frères et soeurs peuvent également aider à grandir et à développer sa confiance en soi.

 

Que faire quand la dispute monte ?

TÉLÉCHARGEZ VOTRE CADEAU
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir
des emails à propos d’évènements,
produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

  1. Ne vous précipitez pas à la première occasion et faites confiance à vos enfants, ils sont capables de trouver des solutions.
  2. Montrez-leur que vous êtes au courant que la situation a dégénéré et précisez-leur que vous leur faites confiance pour régler leur différend.
  3. Favoriser la coopération au quotidien vous permettra aussi de limiter les rivalités et les disputes entre frères et soeurs.
  4. Soyez prêt(e) à les écouter car parfois ils ont tout simplement besoin d’une oreille attentive et bienveillante : votre enfant vient vous exposer la situation et, une fois son sac vidé, il repart vers de nouvelles aventures.

 

Que faire pour éviter les disputes entre frères et soeurs ?

 

Si la problématique est récurrente, réunissez vos enfants pour en parler tranquillement ensemble, favorisez l’écoute active et aidez-les à trouver une solution qui convienne à tous.

Vous pouvez également définir, en amont, des « règles de bonne conduite » avant une sortie, un voyage etc. : de quoi va avoir besoin chaque enfant pour s’amuser, ce qu’ils peuvent faire et ce qu’ils ne peuvent pas faire, de quoi vous, parent, vous avez besoin pour que vous puissiez en profiter…. Ces règles permettent de définir un cadre rassurant pour les enfants dans lequel ils vont pouvoir se projeter, tout en respectant vos propres besoins.

Cet article que j’ai rédigé pour Parole de mamans vous a plu, vous pouvez le lire dans son intégralité par ici : https://paroledemamans.com/enfant-3-6-ans/psycho-enfant/freres-et-soeurs-comment-gerer-les-disputes

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

disputes entre frères et soeurs