La Discipline Positive de Jane Nelsen : qu’est-ce que c’est ?

4 Juin, 2017

Vous avez peut-être déjà entendu parler de parentalité bienveillante avec Isabelle Filliozat, Faber & Mazlish, la Communication Non Violente (CNV), les neurosciences…. Je vous entends (si, si !) déjà dire : encore une nouvelle approche éducative, une de plus qui surfe sur la tendance !!! Et bien détrompez-vous, la Discipline Positive de Jane Nelsen n’est pas si récente puisqu’elle s’appuie sur les principes d’un psychiatre autrichien Alfred Adler, contemporain de Freud et de Maria Montessori.

 

Qu’est-ce qui se cache derrière ces 2 mots Discipline Positive ?

 

A priori Discipline et Positive ça semble plutôt antinomique : sévère et permissive ?! En fait non, la Discipline Positive de Jane Nelsen :

  • est une démarche éducative, ferme et bienveillante à la fois, basée sur l’encouragement. Elle s’appuie sur les forces de l’enfant, sur ce qu’il sait déjà faire, pour lui enseigner de nouvelles compétences,
  • utilise les erreurs, les difficultés, les conflits comme des opportunités d’apprentissage pour faire mieux la fois suivante,
  • se centre sur la recherche de solution et la coopération car comme dit Jane Nelsen : « le but de la Discipline Positive est d’obtenir des résultats positifs à long terme ».

 

L’histoire de la Discipline Positive de Jane Nelsen

 

1) Au commencement, il y a les fondements théoriques d’Alfred Adler, un psychiatre autrichien

Pour  Alfred Adler, l’être humain est un être social. Il a 2 besoins fondamentaux :

  • appartenir à un groupe : la famille, l’école, la classe, le groupe de sport etc.,
  • contribuer au bien-être de ce groupe et de se sentir utile. Les neurosciences ont d’ailleurs démontré que le cerveau est conçu pour établir des relations sociales.

Ces 2 besoins, appartenir et contribuer, motivent et conditionnent nos comportements. Nous sommes capables d’y consacrer toute notre énergie pour les satisfaire !

OFFERT
VOTRE KIT DE SURVIE

pour retrouver la sérénité
avec vos enfants

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir
des emails à propos d’évènements,
produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

2) La pensée d’A. Adler a été modélisée par Rudolf Dreikurs

R. Dreikurs, disciple d’Alfred Adler, disait notamment : « On ne peut pas protéger nos enfants de la vie, il est donc indispensable de les y préparer ».

3) Deux Américaines, Jane Nelsen et Lyn Lott

Jane Nelsen et Lyn Lott, formées dans les domaines de l’éducation, ont, dans les années 90, donné à la Discipline Positive sa dimension pratique sous forme d’ateliers, de conférences et d’outils (une quarantaine) à destination des parents et des enseignants pour les aider à gérer leurs défis du quotidien avec leurs enfant(s)/élève(s).

 

Si vous souhaitez aller plus loin et pratiquer la parentalité positive pour démarrer une nouvelle vie avec vos enfants, découvrez mon programme Le Parent Positivement ImparfaitVous n’imaginez pas à quel point votre vie va changer !