Être maman, j’ai appris et j’en suis fière

28 Avr, 2019 | Moi et ma vie de parent

Récemment j’ai organisé un événement gratuit pour parler… parentalité, ça va de soi ! Et, comme à chaque fin d’événement, j’offrais l’opportunité d’échanger avec moi. 

Pour moi, ces moments d’échanges sont précieux à la fois pour vous écouter et comprendre vos difficultés mais aussi pour « plaider » la cause de vos enfants. 

Je sais que ces rdv sont aussi précieux pour les parents qui peuvent alors s’exprimer librement, sans tabou et vider leur sac.

Et pourtant lorsqu’il s’agit de sauter le pas pour APPRENDRE à être parent via l’une de mes formations : OUPS le château de cartes s’écroule.

Alors je me questionne 🤔: mais pourquoi ? 

Gare aux idées reçues qui ont la vie dure et qui sont si lourdes à porter !

 

Être parent c’est naturel et inné : NON

 

Transmission génétique oblige ?! Oh la la NON, ça n’a rien de naturel. Vos enfants vous poussent dans des retranchements insoupçonnés alors inutile de vous imaginer avec un bonnet d’âne sur la tête parce que vous galérez.😡

On vous fait croire qu’être parent c’est simple et que si vous n’y arrivez pas, c’est vraiment que vous n’êtes pas doué(e) à moins que vous le fassiez exprès ! 😖

Mais, au fait, QUI vit votre vie, qui connaît vos difficultés, vos doutes, vos angoisses, qui sait tout ce que vous supportez, tous les efforts et l’énergie que vous déployez jour après jour ? 

Personne ou plutôt si… TOUS les parents ! Mais chuuut 🤫 c’est top secret, faudrait pas casser le mythe du parfait bonheur familial… 

Et pourtant qu’est-ce que vous les aimez vos enfants…😍

  • Dès qu’ils s’éloignent un peu trop longtemps ou un peu trop loin, ils envahissent vos pensées. 
  • Pour rien au monde, vous ne voudriez faire machine arrière pour retrouver votre vie d’avant.

Et pourtant…

 

Être parent c’est tout beau tout rose : NON

 

NON ça n’est pas rose tous les jours ! C’est énormément d’amour au quotidien certes. Et c’est aussi H24, 7 jours sur 7 : les disputes de fratrie et les jalousies à gérer, les émotions, les vôtres, celles de vos enfants, qui jouent au grand 8 et qui contaminent toute la famille, les frustrations, la fatigue et j’en passe…

Sans oublier que votre vie ne se résume pas à votre casquette de parent ! Vous avez aussi d’autres casquettes avec d’autres envies voire même un autre métier…

Bon, alors, vous faites quoi ? 

a. Vous attendez que le temps passe et que vos enfants grandissent.

 

b. Vous bricolez avec les moyens du bord pendant ce temps-là et vous jouez au yo-yo comme avec les régimes !

 

c. Vous faites le dos rond en croisant les doigts pour réussir à tenir le coup sans y laisser des plumes : les vôtres et celles de vos enfants.

Et puis, une fois qu’ils seront grands, vous referez le monde en constatant que :

  • Aïe, ils ne sont pas aussi épanouis que prévu, 
  • Zut, vous n’avez pas pu, su profiter d’eux, 
  • M***e vous auriez aimé davantage de complicité, d’échanges, de lien. 

Bon bah, vous vous rattraperez avec vos petits-enfants ! 😂

Parce que soyons honnête, si vous ne prenez pas le problème à bras le corps, qu’est-ce qui se passe ?

a. Le problème se règle tout seul comme par magie.

 

b. Le problème s’enlise et s’amplifie.

Pour moi, la réponse est HYPER simple : un problème = une solution ! 🤷‍♀️

Comment ça un échec ? Quel échec ? 

 

  • Si vous êtes malade, vous allez chez le médecin. 
  • Si vous ne savez pas conduire, vous apprenez.
  • Vos enfants ne savent pas nager, vous les inscrivez à un cours de natation.

Logique, simple et efficace, non ?!

VOTRE CADEAU
LE KIT DE SURVIE

du Parent Positivement
Imparfait

[yikes-mailchimp form= »1″]

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir
des emails à propos d’évènements,
produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

Être parent, ça ne s’invente pas : NON

 

Et j’en suis convaincue à 200% c’est pourquoi j’ai appris à être maman et je continue.

  • Nous avons une responsabilité incroyable sur nos épaules : l’avenir de nos enfants, le monde de demain rien que cela 🌎 Pfff !
  • Nos enfants ont besoin que nous prenions soin d’eux et ils le valent bien. À moins, bien sûr, qu’ils ne soient pas votre priorité ?!

Alors, OUI, je suis FIÈRE de m’être formée pour être maman car plus jamais je ne traumatiserai ma fille aînée comme j’ai pu le faire alors qu’elle avait à peine 4 ans ! 

Allez, je vous raconte…

Ma fille, qui était dans l’opposition permanente, ne voulait pas aller se coucher (entre autre chose, bien sûr). J’en ai alors parlé à mes copines qui m’ont suggéré bon nombre d’idées auxquelles je n’avais pas pensé. Comme par exemple menacer ma fille d’appeler la police si elle refusait d’aller se coucher… À moins que ce ne soit du chantage !

Eh oui, j’ai testé et, oui, ça a marché, enfin, j’ai surtout réussi à TRAUMATISER ma fille. Car aujourd’hui encore, elle s’en souvient or elle a 9 ans ! Et moi non plus, je n’ai pas oublié… 😰

Alors oui, avec notre aîné, nous débarquons sur la planète Mars, nous découvrons, nous nous trompons, nous apprenons (grâce et avec lui) pour être opérationnel avec notre second enfin, à peu près, car tous les enfants sont différents quand même ! (ça serait trop fastoche sinon, hi hi hi) 

Et tant pis, si l’aîné paie les pots cassés ! (Ah bon et son bien-être à lui, on en parle ou c’est en option ?!)

Car tous ces bons conseils sont le fruit de notre raisonnement d’adulte sauf que le cerveau d’un enfant n’est pas celui d’un adulte (oh que non !). Il n’a pas les mêmes capacités ni les mêmes ressources et c’est physiologique autrement dit ça ne sert à rien de lutter. 

Mais ça, qui nous en parle, à nous parents ? 

À l’école, nous apprenons les tables de multiplication, la conjugaison, la respiration, etc. Nous survolons la sexualité alors le fonctionnement du cerveau et plus particulièrement le développement du cerveau de l’enfant… 

 

Alors oui je suis FIÈRE de connaître comment fonctionne le cerveau de mes enfants (et tellement + !) pour ne plus jamais les traumatiser par ignorance. 

Ça ne veut pas dire que ma vie de maman est devenue rose pour autant (non j’avoue hi hi hi) sauf que je sais ce que je peux faire et ce que je ne dois pas faire pour être sûre d’accompagner au mieux mes enfants vers leur vie d’adulte. 

Voilà aussi pourquoi le mot « comprendre » est présent dans le nom de chacune de mes formations.

Je vous laisse imaginer les bénéfices collatéraux pour notre vie de famille et notre vie perso (à moi et à mon mari) car non, nous ne sommes pas que des parents !

 

Et vous, quelle solution avez-vous choisie ? Quelle est votre priorité ?

 

Envie d’en parler, besoin de vider votre sac et de trouver votre solution : contactez-moi pour une SÉANCE SÉRÉNITÉ, offerte et sans engagement, et le début de votre nouvelle vie de parent positivement imparfait.

 

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

 

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul