L’ostéopathie, incontournable pour le bien-être de la famille

J’ai découvert et adopté l’ostéopathie après avoir terriblement souffert du dos pendant ma première grossesse. Depuis, mon ostéopathe préféré m’a sauvé de tant de situations délicates : allaitement voué à l’échec, torticolis à répétition, troubles du sommeil chez mes enfants… qu’il me tient à coeur de vous en dire plus sur l’ostéopathie.

 

L’ostéopathie : comment ça marche ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle, reconnue par l’Ordre des médecins, qui traite l’ensemble du corps sans jamais le séparer de l’esprit. Par des manipulations douces (car NON votre ostéopathe n’a pas besoin de vous faire craquer pour être efficace !), l’ostéopathe remet en mouvement squelette, muscles, organes « accessibles » et restaure la circulation du sang et les énergies. En intervenant sur une partie du corps, il agit sur une autre partie, qui lui est liée, remontant ainsi à l’origine du dysfonctionnement.

L’objectif de l’ostéopathe est de pouvoir identifier la structure défaillante, lui redonner le mouvement nécessaire et provoquer la capacité d’auto-guérison de l’organisme dans les heures et les jours qui suivent. Magique, non ?!

 

Comment se déroule une séance ?

Avant de passer aux manipulations douces, sans douleur ni craquage (j’insiste 😉), l’ostéopathe débute par une série de questions ciblées. La séance dure environ 45 minutes.

L’ostéopathie est aussi un allié précieux de la grossesse. Il faut néanmoins vous assurer que votre ostéopathe est formé à l’ostéopathie périnatale et donc spécialisé dans le traitement des femmes enceintes car tous les ostéopathes ne sont pas habilités.

 

Quels sont les bénéfices de l’ostéopathie ?

L’ostéopathie permet de soulager les douleurs dorsales et articulaires en étirant les muscles, les ligaments et les tendons : lombalgies, sciatiques, torticolis, maux de tête, tendinites…. Mais l’ostéopathie ne s’arrête pas là !

L’ostéopathie se révèle, en effet, efficace pour lutter contre de nombreux maux de la grossesse et du post-accouchement qu’ils soient d’ordre :

  • mécanique (douleurs ligamentaires, mobilité du bassin…),
  • digestif (nausées, reflux gastro-œsophagien, vomissements, constipation…),
  • circulatoire (jambes lourdes, oedèmes, crampes…),
  • gynécologique (infections urinaires, fuites urinaires…).

L’ostéopathie s’applique également aux bébés, enfants et adolescents pour libérer le corps des tensions. Les chutes du quotidien, aussi bénignes soient-elles, de même que la croissance, peuvent entraîner des tensions. Celles-ci peuvent se manifester par des symptômes, en apparence, sans rapport. Chez les bébés, l’ostéopathie soulage également de nombreux troubles occasionnés par les tensions ressenties au cours de la grossesse et/ou de l’accouchement. Ma fille, par exemple, tournait moins la tête d’un côté et présentait une malposition des pieds. Quant à mon fils, il avait la mâchoire légèrement bloquée, de ce fait il ne tétait pas efficacement et la montée laiteuse ne s’était pas faite correctement. Mon allaitement allait droit dans le mur.

Les troubles digestifs (régurgitations, vomissements, reflux gastro oesophagiens, coliques…) ou encore les déformations crâniennes comme la plagiocéphalie (ou tête plate) peuvent aussi être améliorés.

Enfin, l’ostéopathie aide à mieux maîtriser son stress et ses émotions. Ces tensions accumulées dans l’organisme et ce, dès le plus jeune âge, peuvent perturber le comportement des enfants et leur sommeil. Alors que les enfants, et parfois même les adultes, ont du mal à mettre des mots sur leurs ressentis, sources de tensions, l’ostéopathie permet de les relâcher. J’ai véritablement pu constater ces effets sur mes enfants !

Alors, ça vous dit d’essayer ? Pour en savoir plus sur les médecines douces, retrouvez mes articles sur l’acupuncture et l’homéopathie.

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

VOUS AVEZ ADORÉ CET ARTICLE ?

Inscrivez-vous à nos news !

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir des emails à propos d’évènements, produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul

L’acupuncture : l’essayer c’est l’adopter !

Bien que Docteur en Pharmacie et donc, à priori, pro-médicaments 😉, j’avais envie de vous faire partager mon intérêt pour les médecines douces. Mes grossesses, les maladies et les bobos en tout genre de mes enfants ont été des opportunités pour m’ouvrir et m’essayer à d’autres approches que la médecine conventionnelle. C’est ainsi que l’acupuncture, l’homéopathie et l’ostéopathie sont devenus de précieux alliés. Alors quels sont les atouts de l’acupuncture et de ses aiguilles !

 

L’acupuncture : comment ça marche ?

L’acupuncture, branche de la médecine chinoise reconnue par l’Ordre des médecins, considère que l’énergie vitale de l’organisme appelée Qi (prononcer tchi) circule par 2 grands réseaux : les 12 méridiens principaux et les 8 méridiens merveilleux. Ils relient ou alimentent les différentes parties du corps et établissent des connexions entre les viscères et la surface du corps où se trouvent les points d’acupuncture.

L’acupuncture vise à équilibrer cette énergie vitale et, ainsi, réguler le fonctionnement des organes en stimulant certains des 361 points situés le long des méridiens, à l’aide de fines aiguilles. Une énergie insuffisante, bloquée ou mal équilibrée, serait responsable des douleurs et des maladies.

 

Comment se déroule une séance d’acupuncture ?

Rassurez-vous les aiguilles sont extrêmement fines et peu, voire, pas douloureuses selon les points stimulés. Elles sont, bien sûr, stériles et à usage unique. Pour les enfants, les aiguilles sont plus petites et sont remplacées par des « mini pansements » renfermant une « mini graine » pour les bébés. Dans ce cas, ces « patchs » sont appliqués durant quelques jours jusqu’à ce qu’ils se décollent.

Avant de poser les aiguilles, l’acupuncteur commence la séance par un bilan énergétique afin de déterminer les points à travailler. Il procède à un questionnaire précis et vous examine : la prise du pouls chinois au niveau du poignet, le teint et l’état de la langue sont révélateurs de votre état énergétique. Puis vient le moment de la pose des aiguilles qui se fait en position allongée, dans une ambiance zen et propice à la relaxation. Une fois les aiguilles en place, vous profitez d’un temps de pause d’environ 30 minutes et le tour est joué !

 

Quels sont les bénéfices de l’acupuncture ?

L’acupuncture s’avère très efficace pour soulager les maux de la femme enceinte : nausées, vomissements, troubles du sommeil, fatigue, menaces de fausse couche, douleurs en particulier digestives et lombaires, problèmes circulatoires (jambes lourdes, hémorroïdes, oedèmes), constipation et contractions. La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande d’ailleurs l’acupuncture pour traiter les nausées de la femmes enceintes.

L’acupuncture permet de booster les défenses immunitaires notamment chez les enfants afin d’enrayer les infections à répétition. C’est ce que j’ai pu expérimenter avec mon fils qui enchaînait les otites et qui risquait une pose de yoyos. Après une séance d’acupuncture couplée à un traitement de fond homéopathique, les otites ont stoppé net.

L’acupuncture a également fait ses preuves pour prévenir les nausées et les vomissements post-opératoires ou induits par les traitements anticancéreux. Elle est également efficace dans la prise en charge de la douleur.

Vous l’aurez compris l’acupuncture présente de nombreux atouts alors pensez-y si vous tournez en rond avec vos maux !

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

VOUS AVEZ ADORÉ CET ARTICLE ?

Inscrivez-vous à nos news !

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir des emails à propos d’évènements, produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul

L’homéopathie : une médecine naturelle pour toute la famille

L’homéopathie, j’avoue qu’en tant que Docteur en Pharmacie, j’ai été pendant bien longtemps très sceptique quant à son efficacité et, disons-le, plutôt réfractaire !
Je me suis pourtant laissé tenter par l’expérience lorsque son fils, âgé d’à peine 1 an, a fait son entrée en crèche collective. Un mois plus tard, il a commencé à enchaîner les otites : 3 à 5j de crèche, une otite, une semaine antibio + repos à la maison, 3 à 5j de crèche, une nouvelle otite, une semaine antibio + repos à la maison et ainsi de suite.
On était entrés dans un cercle vicieux dont on ne se sortait pas, sans parler des résistances aux antibiotiques, de leurs effets secondaires, des difficultés que j’avais à faire avaler ses médicaments à mon fils ni même du risque de pose de yoyos qui nous faisait méchamment de l’oeil…. Impossible que cette situation perdure, il était urgent que je trouve une solution. Je me suis alors intéressée à l’homéopathie et à l’acupuncture qui m’ont permis de stopper les otites pendant 3 ans !

Alors, découvrons ensemble l’homéopathie et ses mystères 😉

 

L’homéopathie : comment ça marche ?

L’homéopathie (du grec homoios semblable et pathos souffrance ou maladie)  a été mise au point par un médecin allemand, Samuel Hahnemann, à la fin du XVIIIè siècle. Elle est reconnue par l’Ordre des médecins et repose sur 3 principes essentiels, dans le but de rétablir des fonctions naturelles perturbées :

  • la loi de la similitude : un remède n’est efficace que s’il provoque chez une personne en bonne santé les mêmes symptômes que ceux du sujet malade (soigner le mal par le mal),
  • la loi de l’individualisation : chaque malade est différent et présente des symptômes qui lui sont propres, il importe d’adopter une approche holistique et de soigner le malade en examinant son corps, son mental, ses émotions…. Le traitement est donc adapté à chaque malade,
  • la dose infinitésimale (c-à-d extrêmement diluée) : le produit agit par sa qualité, et non proportionnellement à sa quantité, et évite ainsi toute réaction toxique.

 

Comment se déroule une séance chez un médecin homéopathe ?

Lors de la 1ère séance, un interrogatoire très complet et parfois surprenant, comprenant des questions sans rapport apparent avec le motif de la consultation, est réalisé, ainsi qu’un examen physique traditionnel. L’homéopathe prescrit ensuite une ordonnance personnalisée. Cette 1ère consultation dure généralement 1 heure, les séances suivantes seront plus courtes.

 

Les traitements homéopathiques : en quoi ça consiste ?

La teinture-mère est la base de la préparation homéopathique. Il s’agit d’un extrait de principes actifs de plantes obtenus par macération dans un solvant (un mélange d’eau et d’alcool).

Les granules sont des billes, constituées à 85% de saccharose et à 15% de lactose, imprégnées d’une substance fortement diluée :

  • 1 goutte de la teinture-mère diluée à 100 gouttes de solvant (eau ou alcool) : solution à 1 CH,
  • 1 goutte de cette solution 1 CH diluée à 100 gouttes de solvant : solution à 2 CH,
  • 1 goutte de cette solution 2 CH diluée à 100 gouttes de solvant : solution à 3 CH, etc.

On trouve fréquemment des préparations à 5, 7, 9, 15 et 30 CH.
Pour ne pas masquer les toutes petites doses de substance active que contiennent les granules, il est préférable de ne pas les manipuler avec les doigts. Il convient également de les prendre 10 à 15 minutes avant de manger ou 1 heure après et de ne pas consommer d’aliments à goût fort (café, menthe ou dentifrice mentholé, anis, réglisse…) juste après. Les huiles essentielles bloquent l’efficacité du traitement homéopathique.

Largement plébiscitée par les familles, l’homéopathie traite aussi bien les enfants ou les personnes âgées que les femmes enceintes car elle ne présente pas de contre-indication, pas d’effet secondaire ni d’accoutumance.

 

Quels sont les bénéfices de l’homéopathie ?

L’homéopathie permet de lutter contre les affections courantes comme les rhino-pharyngites et les gastros mais aussi contre les allergies respiratoires et alimentaires (eczéma, asthme, urticaire, rhinite). L’homéopathie agit sur les symptômes mais aussi en traitement de fond pour stimuler les défenses immunitaires et éviter les rechutes.

L’homéopathie permet aussi de soulager les maux de grossesse : nausées, vomissements, brûlures d’estomac, constipation, hémorroïdes… ainsi que la douleur des contractions le jour de l’accouchement !

Enfin, l’homéopathie peut également vous aider à soulager les maux de votre bébé : régurgitations, coliques, constipation, érythèmes fessiers, muguet, eczéma….

Alors convaincu(e), envie d’essayer ? 🤔😀

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

VOUS AVEZ ADORÉ CET ARTICLE ?

Inscrivez-vous à nos news !

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir des emails à propos d’évènements, produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul

Le shiatsu : méthode de relaxation et de bien-être

Je suis convaincue que, pour pouvoir prendre soin des autres et, notamment, de ses enfants 😉 il est essentiel de prendre soin de soi. C’est le même principe que pour le masque à oxygène dans les avions : les consignes de sécurité précisent qu’il faut d’abord mettre son masque à oxygène avant de pouvoir aider les autres passagers !
En prenant soin de vous, vous passez également le message à vos enfants qu’il est important de prendre soin de soi et, grâce aux neurones miroirs, ils partageront cette bonne pratique ! C’est pourquoi, je voulais vous parler du shiatsu que je trouve particulièrement efficace pour dénouer les tensions et le stress.

 

Quels sont les principes du shiatsu ?

Le shiatsu (du japonais shi doigts, atsu pression) est une technique de relaxation et de bien-être, issue de la médecine traditionnelle japonaise, et pratiquée depuis des millénaires en Extrême-Orient. Le shiatsu utilise, associée à des étirements, la pression plus ou moins forte des mains, des pouces, des poings, des coudes et des genoux sur les trajets des méridiens d’acupuncture de l’ensemble du corps. Elle libère ainsi les tensions emmagasinées pour favoriser une meilleure circulation de l’énergie (le Qi) et dynamiser les fonctions vitales.

 

Comment se déroule une séance ?

Une séance de shiatsu dure environ une heure. Vous restez habillé(e) avec une tenue souple, allongé(e) sur un futon posé à même le sol. Le shiatsu peut aussi se pratiquer en position assise ou debout.

 

Quels sont les bénéfices du shiatsu ?

Le shiatsu apporte une vraie détente physique et émotionnelle qui perdure dans le temps, en relâchant les tensions accumulées. J’ai, en effet, pu le constater à plusieurs occasions. Alors que le massage favorise une détente et un bien-être immédiat, le shiatsu, lui, contribue à retrouver un équilibre physique et émotionnel tout en atténuant les douleurs et les petits traumatismes.

Le shiatsu permet également de soulager des dysfonctionnements de l’organisme comme les troubles digestifs, les nausées de la grossesse, les torticolis….

Alors prenez soin de vous 😉 Découvrez d’autres conseils zen par ICI

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

VOUS AVEZ ADORÉ CET ARTICLE ?

Inscrivez-vous à nos news !

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir des emails à propos d’évènements, produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul

Comment devenir un parent zen au naturel

Parents, nous sommes tous, confrontés à cette sensation : le manque de temps. Nos journées sont bien souvent rythmées par nos contraintes professionnelles et personnelles, que nous essayons de concilier au mieux, pour profiter de nos enfants au maximum. Dans ce contexte, comment réussir à être un parent zen au naturel ?
J’ai demandé à une experte de la santé au naturel, Nathaly Villegas de Aroma-coach, de partager avec nous ses astuces pour être un parent zen au naturel.

 

1) Nathaly, peux-tu nous raconter ton parcours et nous parler de Aroma-coach ?

Je suis Nathaly Villegas, créatrice de Aroma-coach (www.aroma-coach.com), la solution holistique pour devenir actrice de sa santé au naturel. J’accompagne les femmes à prendre soin de leur santé physique, émotionnelle et énergétique. D’origine colombienne, mariée à un Français et maman de 2 enfants, j’habite actuellement à Hongkong.

Ingénieure agro-alimentaire de formation et professionnelle de la grande distribution, j’ai réalisé une reconversion professionnelle, il y a environ 7 ans. Atteinte d’un cancer, j’ai dû repenser ma vie, mes priorités. J’ai pris conscience de l’importance de la prévention et surtout du rôle incroyable de la santé au naturel. Je me suis formée dans de nombreux domaines (aromathérapie, naturopathie, nutrithérapie, fleurs de Bach et EFT (Emotional Freedom Technique)) afin d’accompagner toutes ces femmes qui, comme moi, souhaitent prendre en main leur santé de manière naturelle.

 

2) Quels conseils pourrais-tu donner aux parents pour les aider à être un parent zen au naturel ?

Je pense qu’être un parent zen au nature s’apprend, tout comme savoir éduquer ses enfants 😉
Selon moi, les enfants nous donnent la possibilité de travailler indirectement sur nous afin de passer à un autre niveau de conscience.

Être un parent zen au naturel est fondamental mais au-delà d’être zen, c’est vraiment être dans la bienveillance et le lâcher prise sur les modèles et / ou les attentes que nous nous imposons pour l’éducation de nos enfants.

Travailler sur ses émotions et leur expression est essentielle. À travers notre exemple, nous créons aussi un changement chez nos enfants. Pour cela, il y a quelque chose de très simple : prendre le temps de prendre soin de soi. Ce qui nous permet ensuite de mieux nous occuper des autres. Donc, si vous pouvez prendre 10 minutes le matin pour créer un moment de connexion avec vous, ces moments précieux vont vous aider à recharger les batteries et surtout à ne pas perdre le nord !

Plusieurs outils sont à votre disposition pour vous permettre de devenir un parent zen au naturel :

  • une petite méditation,
  • des étirements pour vous mettre en action,
  • tenir un journal de gratitude,
  • faire de l’écriture libre,
  • des exercices de respirations etc.

Personnellement, je prends 30 minutes le matin pour faire une méditation d’ancrage courte, des exercices pour relancer mon énergie et travailler sur moi en EFT.

 

3) As-tu une astuce pour créer une ambiance zen à la maison ?

J’ai 2 bouts de choux avec des tempéraments forts, je fais principalement appel à 3 techniques :

  • les huiles essentielles,
  • les fleurs de Bach et
  • l’EFT.

L’EFT est une technique énergétique psycho-corporelle de libération émotionnelle, créée par Gary Craig. Cette technique lie l’émotion, la parole et certains points d’acupuncture pour pouvoir se détacher de la charge émotionnelle négative qui peut influencer l’équilibre énergétique de notre corps. Les enfants adorent cette technique car elle est simple, rapide et ils peuvent ressentir les effets des rondes d’EFT.

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec ta communauté une très belle huile essentielle à utiliser pour :

  • amener le calme,
  • dénouer les conflits,
  • apporter de la joie, de la légèreté et surtout le lâcher prise pour toute la famille. Cerise sur le gâteau, elle va aussi permettre une bonne nuit de sommeil réparatrice 😉

C’est l’huile essentielle de mandarine verte ❤️ J’utilise un diffuseur à froid ultrasonique qui permet de garder les propriétés des huiles essentielles. Les huiles essentielles peuvent être utilisées en olfaction et en application cutanée.

Si vous avez des enfants de moins de 6 ans, je vous recommande de faire la diffusion dans la chambre quand les enfants ne sont pas présents. Par exemple, je profite du dîner pour diffuser dans la chambre de mes enfants l’huile essentielle de mandarine verte et ainsi leur préparer une chambre accueillante pour le sommeil.

J’espère que ces conseils vont vous donner des pistes pour créer un cocoon zen à la maison et ainsi devenir un parent zen au naturel.

Pour aller plus loin, retrouvez Nathaly sur son site : www.aroma-coach.com.

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

VOUS AVEZ ADORÉ CET ARTICLE ?

Inscrivez-vous à nos news !

En soumettant ce formulaire, j’accepte de recevoir des emails à propos d’évènements, produits et services proposés par 9moietplus.fr.
Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales.

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

Mes accompagnements

Comprendre
votre enfant

Comprendre
& accompagner

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul

EnregistrerEnregistrer

Grossesse, bébés et perturbateurs endocriniens : des solutions

Grossesse, bébés et perturbateurs endocriniens : le cocktail à éviter ! Vous êtes enceinte, vous vous apprêtez à devenir parents, vous êtes déjà parents et vous entendez régulièrement parler des produits chimiques toxiques qui nous entourent : la pollution et ses particules fines, les perturbateurs endocriniens qui envahissent les placards de nos cuisines et de nos salles de bain, les toxiques invisibles que nous inhalons à la maison etc. Quelle est la problématique qui se dessine en bruit de fond ? On parle de la santé environnementale et de l’émergence d’une prise de conscience de l’impact de l’environnement sur notre santé.

cette réalité peut vite devenir anxiogène, rassurez-vous ce n’est pas l’objet de cet article car il y a des solutions. elles peuvent être simples et bon marché alors pourquoi s’en priver ? il faut juste le savoir pour pouvoir les mettre en pratique.

Alors qu’est-ce que la santé environnementale ?

La définition officielle est celle de l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) qui indique que « la santé environnementale (environmental health) comprend les aspects de la santé humaine (y compris la qualité de la vie) qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement. Elle concerne également la politique et les pratiques de gestion, de résorption, de contrôle et de prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations actuelles et futures », Conférence d’Helsinki – 1994.

Pour faire simple, il s’agit des risques des polluants de l’environnement sur notre santé. Nous sommes, en effet, exposés quotidiennement à des produits chimiques présents dans les objets de la vie courante (ex. les perturbateurs endocriniens), dans l’air que nous respirons, dans l’eau que nous buvons et dans les aliments que nous mangeons. La grossesse et la petite enfance sont 2 périodes sensibles, il est donc important de vous informer pour mieux vous protéger.

Que faire ?

Vous pouvez agir à votre niveau pour limiter votre exposition. Voici quelques conseils :

1) Informez pour savoir où se cachent les perturbateurs endocriniens !

  • Faites du tri dans vos placards : produits ménagers, cosmétiques, textiles…,
  • Privilégiez l’alimentation bio et les produits frais,
  • Pensez au vinaigre blanc qui deviendra votre meilleur allié,
  • Bannissez le plastique et préférez le verre, le bois brut, le coton bio…,
  • Choisissez les textiles et les jouets de votre bébé avec soin et lavez-les avant utilisation,
  • Lisez les étiquettes et référez-vous aux labels.

2) Veillez à la qualité de l’air que vous respirez à la maison !

L’arrivée d’un bébé est souvent l’occasion de faire des travaux dans la chambre (rénovation, peinture…) et d’acheter de nouveaux meubles. Ce sont des sources de pollution à ne pas négliger. Renseignez-vous bien avant d’acheter et aérez votre habitation en ouvrant vos fenêtres, en grand, au moins 15 minutes, 2 fois par jour.
Ces recommandations restent valables même pendant les pics de pollution et même s’il fait très froid dehors, aérez de préférence tôt le matin ou tard le soir (en dehors des heures probables de pollution).

3) Méfiez-vous des ondes électromagnétiques

  • Pensez à éteindre votre wifi et votre écoute-bébé quand vous ne vous en servez pas,
  • Éteignez votre téléphone portable la nuit ou mettez-le en mode avion,
  • Gardez votre téléphone portable à distance de votre bébé et de vous, si vous êtes enceinte.

4) Optez pour une hygiène de vie saine sans tabac ni alcool

 

 

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

 

OFFERT
LE KIT DE SURVIE

du parent positivement
imparfait

 

 

SÉANCE DÉCOUVERTE

gratuite !

 

Mes accompagnements

 

Comprendre
votre enfant

 

 

Comprendre
& accompagner

 

 

Comprendre, accompagner
& aider à faire seul